QUELQUES TRAINS...

26 pays traversés mais aussi une vingtaine de train empruntés, tel est le challenge de la mission Africa Express.

Voici un aperçu de quelques-uns de ces trains, fascinants, indispensables ou mythiques, uniques en leur genre.

 

Le Train du désert, Mauritanie

Ce train qui relie sur 600 km les mines de Zouérate au port minéralier de Nouadhiboû s’avère être le plus long du monde pouvant atteindre jusqu’à 2,5 km de long. Il achemine non seulement du minerais de fer vers le port mais aussi le cheptel, l’eau, les denrées alimentaires dans les localités implantées le long de la voie.

Desert train, Mauritania

 

Le Transgabonais

Transportant plusieurs millions de marchandises et quelques centaines de milliers de voyageurs par année, le Transgabonais sillonne le Gabon sur 648 km au départ d’Owendo pour rejoindre Franceville, à côté de Libreville. Il permet non seulement un désenclavement du pays encore mal desservi par le réseau routier mais aussi l’acheminement de ressources naturelles.

 

Le Congo-Océan

C’est dans une histoire sanglante que s’est construit entre 1921 et 1934, sous l’administration coloniale française, le Congo-Océan. En effet, ce serait près de 20.000 travailleurs qui auraient péri dans des conditions de travail forcé. Il relie Pointe-Noire à Brazzaville.

 

Le Tazara

Construit en 1970, sur l’initiative du gouvernement chinois qui souhaitait exercer son influence en Afrique, le Tazara possède le trajet le plus long d’Afrique et relie la Tanzanie à la Zambie sur 1860 km. Son terminus Kapiri Mposhi se situe à 1400 m d’altitude.

TAZARA - Tanzania

 

Le Lunatic Express

Ce train mythique avait pour mission de relier l’Ouganda à l’océan Indien jusqu’à Mombasa au Kenya. Surnommé “Lunatic Express”, à cause de l’attaque de lions causant la mort de 135 travailleurs pendant sa construction, le train compte 13h de trajet  qui relient les villes de Nairobi et Mombasa à une vitesse de 70km/h.

Lunatic Express - Kenya, Uganda

 

Fianarantsoa-Côte Est, Madagascar

Ouverte en 1936, cette ligne a la particularité de traverser 65 ponts et 70 tunnels.

Importée de France il y a 33 ans, une micheline à pneumatiques fait office de motrice pour le train. Dans un pays dépourvu d’infrastructures routières, la ligne qui relie Fianarantsoa à Manakara est indispensable pour l’acheminement des voyageurs.

Fianarantsoa - Manakara, FCE - Madagascar